POURQUOI NE PAS FAIRE DE SOINS DENTAIRES PARTIELS SANS ANESTHÉSIE

De plus en plus fréquemment, nous entendons des propriétaires d’animaux demander que les soins dentaires soient exécutés sans placer l’animal sous anesthésie. Ils soutiennent que certains toiletteurs ou certains centres de soins pour animaux offrent des services de nettoyage dentaire sans anesthésie. Il s’agit d’une très mauvaise idée et une très mauvaise qualité de soin dentaire : voici pourquoi.

 Radiographies

Penser à la dent telle un iceberg. La pointe visible ne révèle pas toute la situation. Sans radiographie, il est impossible d’examiner la dent au complet sous la gencive.  Quand un animal est éveillé nous ne pouvons prendre de radiographies dentaires. Placer et fixer le capteur de façon approprié dans leur gueule en mouvement est impossible. De plus ce capteur numérique est très dispendieux et nous ne pouvons risquer de le faire croquer!

Examen dentaire

Chaque surface (tous les côtés, 360 degré autour) de chaque dent doit être examinée avec une petite sonde métallique pour détecter la présence de poches parodontales (poche pleine d’infection qui se creuse entre la dent et la gencive). Ceci est impossible à faire sans une bouche ouverte au plus grand et immobile. Il est donc impossible sur un animal éveillé de vérifier tout le tour de toutes les dents même avec le plus coopératif des animaux. Si l’animal bouge, il pourrait être blessé par la sonde.

De plus, demandez-vous toujours la compétence de la personne qui regarde les dents. Cette personne, qui coupe les poils de votre animal, a-t-elle suivi un cours de dentisterie vétérinaire?  Peut-elle repérer les lésions ? A-t-elle l’équipement nécessaire ? Lorsqu’elle repère une lésion, peut-elle retirer la dent sans endormir l’animal ?  Il s’agit peut-être de la pratique d’un acte vétérinaire  par une personne qui n’est pas vétérinaire, ce qui est contre la loi et possiblement dangereux pour votre animal.

Détartrage

Le détartrage ce n’est pas seulement retirer les gros morceaux de tartre visibles à l’œil nu. Il faut détartrer sous la gencive et entre les dents et la surface interne de toutes les dents aussi. Éveillé, avec un appareil qui fait des ultrasons sur un animal qui perçoit ces ultrasons…. Ce n’est pas confortable et c’est une source de stress considérable.

Extraction

Si une lésion est trouvée et que la solution est de retirer cette dent,… il sera impossible et non éthique sans anesthésie générale d’ouvrir la gencive et de scier en morceaux cette dent pour la retirer sans laisser de fragment de racines dans la gencive. L’injection de produit anesthésiant local est fait malgré l’anesthésie général pour maximiser le confort de l’animal… imaginez sans anesthésie. Impossible.

Polissage
Le détartrage crée de petites abrasions sur l’émail de la dent. Si on ne fait pas de polissage alors la dent est encore plus à risque de former du tartre en surface en raison de ces abrasions. Ce polissage doit être bien rincé après son application. Il est impossible de polir toutes les surfaces de toutes les dents d’un animal éveillé.  

Coût

Il arrive que ce qui motive la demande de faire un soin dentaire sans anesthésie, c’est le coût de la procédure. Il faut savoir qu’au Canada, nous ne voyons pas la facture de nos soins de santé et nous ne sommes pas habitués de connaître le coût de ces soins. Cela coûte cher d’avoir du personnel bien formé (personnel technique qui reste avec le vétérinaire pour assurer le suivi de l’opération et donner son assistance en plus d’assurer le suivi anesthésique), vétérinaire gardé à jour en médecine dentaire (la médecine évolue toujours et les formations coûtent cher!) , de l’entretien du matériel (nettoyage et stérilisation) et du matériel de bonne qualité.  L’anesthésie requiert des machines de surveillance (oxygénation sanguine, pression sanguine, maintien de la température etc,…), la pose d’un cathéter veineux, d’un tube endotrachéal, des solutés intraveineux, des médicaments pour la douleur, pour l’anesthésie locale,…

L’hôpital vétérinaire St-jean comprend que des soins de qualité apparaissent coûteux. Nous offrons un plan de financement avec Accord D ou Credit wave.

Anesthésie

Il arrive que ce qui motive la peur des soins dentaires sous anesthésie ce soit l’anesthésie elle-même. L’anesthésie est une science. Actuellement, il est possible de dire que les risques sont de 1 : 10 000. Donc un patient dans 10 000 patients anesthésiés auront une réaction à l’anesthésie (de légère à grave). Nos protocoles d’analgésie balancée (anesthésie locale en plus de anesthésie générale, analgésie préventive) font en sorte qu’aucune anesthésie n’est maintenu à haut niveau : un petit peu de plusieurs médicament vaut mieux que beaucoup d’une seule sorte. De plus, nous endormons avec du propofol, un agent d’induction qui reste 5-8 minutes dans le corps. Ce qui maintien l’anesthésie par la suite c’est un agent volatil gazeux qui aussitôt arrêté de respirer, l’animal se réveille. Nos patients en soins dentaires sont capables de rentrer à la maison le soir même car l’anesthésie est déjà bien métabolisée. De plus, la présence en continu d’une technicienne en santé animale dans la pièce avec le vétérinaire permet une surveillance en continu de l’animal. Un examen de santé et une prise de sang pré-opératoire permettent de s’assurer de la santé avant l’anesthésie. 

Les risques d’accidents anesthésiques sont très faibles si nous respectons toutes les règles de cette science.

Conclusion

Toutes les procédures dentaires sur un humain sont un peu inconfortables sur le coup mais nous comprenons que c’est pour notre bien. Il est impossible de créer un inconfort chez un animal et de lui faire comprendre que c’est pour son bien. Il est par conséquent important de ne pas leur faire subir de douleur par un soin dentaire éveillé.  Il pourrait refuser de faire approcher leur bouche par la suite et en conclure que c’est désagréable. Il faut que cela demeure une expérience sans traumatisme !

AUTRES RÉFÉRENCES disponibles : 

-https://www.avma.org/News/JAVMANews/Pages/160201a.aspx

-http://avdc.org/AFD/

-https://www.avma.org/public/PetCare/Pages/Pet-Dental-Care.aspx 

-https://www.avma.org/KB/Policies/Pages/AVMA-Position-on-Veterinary-Dentistry.aspx