Sécurité dans la maison et à l’extérieur

Nous désirons tous garder notre animal de compagnie le plus grand nombre d’années possible. Nous prenons tous les moyens pour lui éviter les maladies qu’il pourrait contracter mais c’est en vain si nous ne prenons garde de le protéger contre les dangers qui peuvent compromettre sa durée de vie, même s’il déborde de santé et d’énergie.

Il faut savoir que la maison qui constitue un refuge bien sécuritaire pour nous comporte pour lui des risques réels au même titre que pour un jeune enfant. Il faut donc être vigilant et modifier quelque peu les lieux afin de les adapter aux besoins de ce cher diablotin toujours curieux et parfois même intrépide.

Les précautions à prendre sont sensiblement les mêmes que celles que nous prendrions pour un bambin. Nous vous rappelons ici celles à ne pas oublier :

DANS LA MAISON :

  • Les moustiquaires aux fenêtres peuvent éviter une chute mortelle.
  • Les plantes d’intérieur telles le dieffenbachia, le philodendron en fer de lance, la plante araignée sont toxiques lorsque ingérées.
  • Les fils électriques devraient être enlevés, débranchés ou couverts, autrement dit blindés contre les petites dents canines ou félines.
  • L’animal devrait faire l’objet d’une surveillance constante dans une pièce où un feu de foyer est allumé ou si une chaufferette fonctionne.
  • Les sacs de plastiques peuvent provoquer une suffocation mortelle pour ces éternels joueurs qui y trouvent le jouet idéal.
  • Tout petit objet (aiguille, élastique, bouton, fil, ficelle, etc.) est susceptible de se retrouver dans la gueule de tout chat ou chien qui se respecte. S’il est avalé, il peut provoquer de sérieux problèmes pouvant même nécessiter une chirurgie.
  • Les balcons, perrons, ou terrasses surélevés sont à proscrire pour les jeunes animaux qui pourraient se faufiler entre les barreaux.
  • TOUT produit chimique, de nettoyage, lavage, ou entretien (shampooing, savon, eau de javel, ammoniac, médicaments, etc.) doivent être rangés hors de portée de votre animal.
  • Les ronds de cuisinière et fer à repasser doivent être fermés si vous quittez la pièce où ils sont utilisés.
  • Les laveuses et sécheuses sont de dangereux pièges pour vos animaux. Toujours en garder les portes fermées et jeter un coup d’œil à l’intérieur avant de les mettre en marche. Sachez que plusieurs décès sont imputables à ces machines apparemment inoffensives.
  • La cuvette de la toilette est comme une grande piscine aux parois insurmontables pour les animaux de petite taille. Assurez-vous d’en refermer le couvercle après chaque utilisation.
  • Attention aux tiroirs, malles, garde-robes ou endroits confinés où votre chéri aime bien prendre ses aises. Il pourrait y étouffer si l’accès à cet espace venait à être bloqué.
  • À la période des fêtes, renoncez aux glaçons et cheveux d’ange mortels s’ils sont avalés. Les boules et lumières du sapin doivent être accrochées hors de portée des animaux et immédiatement ramassées si elles se brisent. Les plantes de houx, gui et poinsettia sont toutes extrêmement toxiques principalement pour le chat.
  • Les jouets pour animaux qu’on retrouve sur le marché ne sont pas nécessairement sécuritaires. Il n’existe pas de normes de sécurité les concernant. Soyez donc prudent lors de l’achat de ceux-ci et ne les laisser aux animaux qu’en votre présence. N’hésitez pas à leur retirer s’ils sont endommagés. Attention aux « pouet-pouet » que l’animal arrive souvent à extraire du jouet.

À L’EXTÉRIEUR :

  • Les piscines, les spas, et tous les bassins en général sont trop souvent les causes de noyade de nos animaux. Veillez à couvrir les surfaces d’eau ou tout au moins fournir une opportunité d’évasion (escalier, surface flottante où l’animal peut grimper, rampe antidérapante, etc.).
  • Les plantes comme le lierre, le laurier-rose, le ricin ne devraient pas orner votre parterre puisqu’elles peuvent empoisonner votre animal. Prenez l’habitude de vous informer auprès de votre pépiniériste sur la toxicité des plantes que vous aimeriez voir sur votre terrain avant de les acheter.
  • Les produits pour traiter les pelouses, jardins et potagers sont également dangereux pour vos animaux. Informez-vous sur leur toxicité et sur le temps qu’il faut pour que les endroits traités redeviennent inoffensifs.
  • Rangez tous les outils et produits de jardinage dans une remise que vous garderez verrouillée.
  • On fait souvent porter, avec raison, un collier à un chat qui va à l’extérieur afin de l’identifier et ainsi éviter de le perdre. Assurez-vous cependant que ce collier se brise sous la pression (collier disponible en animalerie ou chez votre vétérinaire) pour éviter que votre animal ne s’étouffe ou ne demeure prisonnier d’un branchage où il se serait accroché. Bien qu’il soit joli, éviter le port du foulard pour un animal qui n’est pas sous votre surveillance.
  • Les chats, principalement, aiment bien la chaleur réconfortante du moteur de la voiture. Aussi klaxonnez et vérifiez sous le véhicule avant de démarrer.
  • Les solutions d’antigel et de lave-glaces sont des régals pour les animaux. Rangez les contenants hors de leur portée et essuyez les débordements qui peuvent survenir.
  • Naturellement les bidons d’essence, les contenants de peinture, huile, ou toute autre substance chimique seront également mis sous clé.

Si toutes ces mesures vous semblent excessives, dites-vous que non seulement elles peuvent sauver la vie de votre chat ou de votre chien mais qu’elles peuvent également éviter un drame dans votre famille.