Contactez-nous
450 346.4515

Trucs et conseils

< Retour à la liste

LA MALADIE DE LYME

La maladie de LYME

La maladie de lyme ou borréliose tient son nom de la ville où elle a été identifiée pour la première fois au Connecticut. Il s’agit d’une infection de plus en plus fréquente chez le chien. Les humains peuvent aussi contracter cette maladie suite à la morsure d’une tique et NON DIRECTEMENT de leur chien. La tique en cause dans nos régions est la tique du chevreuil, Ixodes Scapularis et seulement 10% de ces tiques sont porteuses de cette maladie. La maladie de lyme est causée par une bacterie, Borrelia Burgdorferi. 

Le chat n’est pas sensible à la maladie.

La période d’incubation de la maladie (temps écoulé entre la maladie et la morsure de la tique) est de 2 à 5 mois.

Toute la région du nord-est des États-Unis est très à risque. Nous voyons de plus en plus de cas au Québec depuis quelques années. Nous croyons que les tiques responsables de cette maladie sont venus jusqu’à nous avec les oiseaux migrateurs.

Les signes les plus fréquents chez le chien sont des crises d’arthrite récurrentes avec des boiteries, quelques fois accompagnées d’anorexie et de dépression. Parfois, les chiens peuvent développer une maladie rénale sévère mais la cause exacte de cette complication n’a pas encore été établie hors de tout doute.

Pour diagnostiquer la Borréliose, votre vétérinaire doit faire une prise de sang pour détecter les anticorps contre la bactérie Borrélia. Par contre, de tous les chiens positifs à la prise de sang ne présentant pas de boiterie, seulement 5-10% auront vraiment la maladie. Les 90-95% autres ne développeront JAMAIS aucun signe clinique.

Le traitement consiste en plusieurs choses. D’abord, il est important de garder votre chien au repos dans les périodes de douleur. Des antibiotiques sont prescrits pour une période de 4 semaines. Ces antibiotiques améliorent grandement les symptômes en 2-3 jours mais ne peuvent débarrasser complètement le chien de cette bactérie. Le chien restera porteur et peut faire des épisodes d’arthrite à des intervalles variables.

La PRÉVENTION se fait de deux façons. Il faut empêcher les tiques de s’engorger de sang sur votre chien en utilisant des produits insecticides préventifs ou des médicaments oraux (afoxolaner) prévus à cet effet, disponibles dans les établissements vétérinaires. En effet, une fois que la tique est accrochée sur votre chien, il lui faudra plus de 48 heures pour transmettre la maladie. Lorsque votre chien vit dans un environnement à risque, un vaccin est aussi disponible. Une approche multimodale de prévention est recommandée quand le niveau de risque est grand (vaccin + produits répulsifs). Un bon brossage quotidien peut le débarrasser de ses tiques. Le mieux reste toujours d’éviter les endroits préférés des tiques : endroits humides, bois, hautes herbes près d’un cours d’eau. Pour les humains, porter des vêtements longs lors de promenades dans ces endroits est IMPORTANT.

Pour plus d’information : voici le lien du MAPAQ :

 http://www.mapaq.gouv.qc.ca/fr/Productions/santeanimale/maladies/transmissibleshumain/Pages/MaladieLyme.aspx